logo


Le développement durable au coeur des nouveaux projets du CFB

 

img_026220150710_152924img_3307


Le Centre Français de Berlin y pense depuis longtemps, et petit à petit concrétise l’un de ses plus grand projets : devenir une figure du développement durable.

C’est bien évidemment un projet très vaste, les idées fleurissent et des initiatives très variées sont mises en place. Certaines portent déjà leurs fruits !

Depuis juin 2015 des ruches sont installées  sur le toit du Centre Français, et la première récolte a eu lieu en juillet dernier, apportant son premier lot de pots de miels joliment appelés « Le Miel du Ciel ».

Des jardins partagés ont également vu le jour depuis août dernier, visant à développer un lien entre les habitants du quartier autour d’un intérêt commun pour l’écologie et pour le plaisir du jardinage. Et ça pousse !

Le CFB se lance également dans l’entretien d’une petite parcelle de terrain située juste devant ses locaux, à laquelle il s’agit de redonner quelques couleurs… Il va falloir être  patient et attendre encore quelques mois avant que les graines et bulbes semés sortent de terre et lui fassent prendre vie.

dsc04080-720x540-kopieimg_0177dsc03879


Au-delà de ces initiatives déjà mises en place, le CFB voit plus loin… et aimerais rénover ses locaux pour les rendre conforme à des normes plus écologiques. Cela implique la mise en œuvre de nombreux travaux, allant de la rénovation de toutes les fenêtres à la révision du système de chauffage, ou encore à la végétalisation des toits.

Ce grand projet nécessite évidemment des fonds considérables ainsi que beaucoup de temps et de soutien, et il est par là un moteur de la motivation poussant le CFB à acquérir plus de renommée et de reconnaissance, éléments nécessaires à la concrétisation progressive de ce désir d’entrer plus globalement dans cette logique de développement durable.

Le CFB se nourrit des ces idées, ouvertes à un avenir plus innovant, optimiste et écologique, pour aller plus en avant dans ses projets et ses idées au jour le jour. Et vous pouvez participer et soutenir ces initiatives en y prenant part, par exemple avec les jardins partagés, ou tout simplement en parlant du CFB autour de vous, ce qui lui permettra d’étendre sa visibilité et ainsi de devenir à plus grande échelle ce qu’il vise à être : un lieu ouvert à tous, à la culture, et aux échanges. Et à terme, on l’espère, un modèle pour un futur plus vert.