logo


Netzwerk Logo2

Du 12 au 15 novembre 2015 a eu lieu la 10ème rencontre du réseau Diversité et Participation à la Mairie et au Lieu d’Accueil Innovant du 18ème arrondissement de la ville de Paris.

Dans le cadre de cette 10ème rencontre, les membres du réseau se sont réunis pour discuter des enjeux actuels du travail international de jeunesse pour promouvoir la diversité et la participation.

Anniveraire: rétrospective et aperçu des points principaux actuels et futurs

En raison des attentats qui ont touché Paris le 13 novembre dernier, le format de la rencontre des 10 ans du réseau « Diversité et participation » a dû être adapté.

Après la cérémonie d’ouverture au cours de laquelle près de 120 personnes ont été accueillies par les Secrétaires généraux de l’OFAJ Béatrice Angrand et Markus Ingenlath ainsi que par Cédric Dawny, élu en charge de la jeunesse à la Mairie du 18ème, et Adji Ahoudian, adjoint au Maire, en charge de la Politique de la Ville à la Mairie du 19ème, a eu lieu la diffusion du film «  10 ans de réseau diversité et participation ». Cette projection a été suivie d’une présentation de la situation actuelle du réseau par Florian Fangmann, Directeur du Centre Français de Berlin et Borris Diederichs, chargé de projets Diversité et participation à l’OFAJ.

 

Pendant le Café mondial sur le thème des « enjeux actuels du travail international de jeunesse pour promouvoir la diversité et la participation », les membres du réseau ont pu échanger avec Markus Ingenlath et Béatrice Angrand (OFAJ), Christel Hartmann-Fritsch (Fondation Genshagen), Mireille Gras (Erasmus + Jeunesse en action), Thibaud Bry (Conseil Français des personnes Handicapées pour les questions Européennes (CFHE)), Jouanna Hassoun (association MILES et militante pour la cause des personnes réfugiées), Julie Bois und Benoit Gobin (SOS-Homophobie), Marie Krumpe Goldsztejn („Osez le féminisme !“).

Le vendredi 13 novembre, quatre workshops thématiques ont permis aux membres du réseau de s’entretenir sur les évolutions actuelles et les méthodes :

  • Comment aborder le thème pluriel de l’histoire et de la mémoire dans les rencontres interculturelles de jeunes ?
  • Éducation à la consommation : comment transmettre aux jeunes les compétences, comportements et connaissances indispensables à la vie dans nos sociétés de consommation ?
  • Quelle réponse pédagogique à la question : « Je suis Charlie/Je ne suis pas Charlie » ?
  • Les jeunes, la gentrification de leurs quartiers et le travail international de jeunesse

Dans l’après-midi, les visites de structures ont, elles-aussi, apporté un aperçu du travail de jeunesse effectué sur place :

  • Ville de Clichy-sous-Bois
  • Centre musical Fleury Goutte d’Or
  • Centre LGBT* Paris-Île-de-France (à partir de 17h00)
  • 104 – fabrique artistique et culturelle
  • Centre social Riquet
  • Visite d’un lieu de luttes de l’immigration : Place Saint Bernard-Saïd Bouziri
  • La péniche Grande Fantaisie

Environ 80 membres du réseau ont assisté au match amical France-Allemagne au Stade de France. Ils ont tous pu rejoindre leurs hébergements sains et saufs.

 

Modifications du programme après les attentats à Paris

Les membres du réseau se sont retrouvés samedi 14 au matin pour discuter du déroulé de la suite du programme. Au vu des événements de la veille, il a été décidé de continuer la rencontre mais sous une forme adaptée.

Les attentats de la veille (et les possibles réactions à ceux-ci) ont été abordés par un groupe en Open-space. Certains membres ont pu visiter „l’Atelier Kuso“, d’autres ont évalués les workshops et visites de projets et les actualités du Centre Français de Berlin et de l’OFAJ ont été présentées. La Kreuzberger Initiative gegen Antisemitismus (KIGA) a ensuite présenté ses approches méthodiques. Pour clore cette journée, les membres du réseau ont pu assister, comme prévu, à une performance de danse et de peinture en live de l’association GDO (Gread dancers overflow Bobigny).

L1001731Copyright Bocheinski

Cet anniversaire des 10 ans du réseau, marqué par les terribles événements du 13 novembre, s’est clôturé par une bourse aux projets et une discussion autour des perspectives.  Malgré les discussions les participants sont tombés d’accord sur un point : continuer le travail du réseau, maintenant plus que jamais !