FR DE
Echanges

Rencontre annuelle du réseau Diversité et Participation, du 7 au 11 novembre 2019 à Blossin

By 4 décembre 2019 avril 2nd, 2020 No Comments

par Elisa Meynier

Le Centre Français de Berlin anime le réseau Diversité et Participation depuis 2012. Ce réseau rassemble des professionnel·le·s du travail de jeunesse (scolaire et extra-scolaire) de France et d’Allemagne, dans le but de développer des rencontres franco-allemandes et internationales de jeunes.

Crée en 2006 à l’initiative de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et la fondation Genshagen après les révoltes déclenchées après la mort injuste et violente de Zyed Benna et Bouna Traoré qui avaient secoué la France, ce réseau devait se décliner sur plusieurs pans : montage de projets, études scientifiques et dialogue politique pour améliorer l’accès des jeunes ayant moins d’opportunités aux programmes de mobilité internationale.

Les années ont passé et le réseau a évolué. D’une part, les études scientifiques ont été menées à bien, vous pouvez les télécharger et/ou vous informer sur le site de l’OFAJ : 1) Le réseau franco-allemand « Intégration et égalité des chances »– Rapport final de l’évaluation, Thomas Pierre et de Markus Ottersbach, 2014  2) Diversité et participation, approches franco-allemandes de l’action sociale pour la jeunesse des quartiers marginalisés (Dialogues/ Dialoge), Ahmed Boubeker, Markus Ottersbach (dir.), 2015

De plus, le dialogue politique, même si il reste important, s’est fait plus discret au profit de la dimension pratique du projet : le réseau Diversité et Participation, depuis 2011, se retrouve chaque année directement dans les territoires en question, Aubervilliers, Berlin-Wedding, Champigny-sur-Marne, Francfort sur l’Oder, Paris 18ème, Torcy ou encore Blossin dans le Brandebourg. Cela permet aux professionnel·le·s de découvrir les réalités locales et de visiter des structures et des projets innovants.

En 2019, la rencontre du réseau a été organisée à Blossin dans le Brandebourg. Les questions de l’accessibilité et de la mobilité sont essentielles dans cette région majoritairement composée de de zones rurales et de petites villes. Les défis auxquels le Brandebourg fait face ainsi que ses initiatives et projets actuels en matière de travail de jeunesse ont constitué une source d’informations et d’échanges riche pour cette rencontre du réseau. Le séminaire a rassemblé 70 participant·e·s des régions Berlin/Brandebourg et de Paris/Île-de-France. La rencontre a été organisée en coopération avec le Jugendbildungszentrum Blossin e. V. (« Centre de formation pour la jeunesse »), qui est un lieu dédié à l´éducation extra-scolaire, les rencontres internationales de jeunes et les projets avec les enfants. Les jeunes ont la possibilité d’y acquérir de nouvelles connaissances et aptitudes et de développer leurs compétences en dehors du cadre de l’école, du travail et de la famille. Ce sont entre autres les activités en plein-air et « en action » qui sont privilégiées pour l’acquisition de compétences sociales telles que l’entraide, le respect et la solidarité, et réveillent chez les jeunes l’envie de bouger et d’exploiter leurs propres potentiels.

Le premier jour du programme a permis aux participant·e·s d’arriver tranquillement et de faire ou refaire connaissance.

Le vendredi matin, nous avons réalisé un café mondial pour entrer en discussion sur les enjeux de la mobilité internationale avec Tobias Bütow, Secrétaire général de l’OFAJ, Janet Jödecke, service jeunesse et d‘aide à l’enfance de la circonscription de Dahme-Spreewald, Susanne Boy, conseillère en mobilité « Formation professionnelle sans frontières », Chambre des métiers de Berlin, Doreen Frenz, Employée du Ministère de l‘éducation, de la jeunesse et des sports du Land Brandebourg et correspondante régionale pour l’OFAJ, Ludovic Brun, Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale Ile-de-France et correspondant régional pour l’OFAJ, Nicole Suarez, Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale Provence-Alpes-Côte d’Azur et correspondante régionale pour l’OFAJ et Philippe Guilbert, attaché de Coopération Educative Ambassade de France / Institut français d’Allemagne. Ce café mondial a permis des discussions riches et tout le monde est ressorti ravi de cette première matinée.

L’après-midi a été dédié aux visites de structures et initiatives actives dans le Land du Brandebourg : le Jugendbildungszentrum Blossin e. V. (« Centre de formation pour la jeunesse »), l’équipe jeunesse Beeskow, un lieu où toutes les approches de la protection de la jeunesse ont été réunies, travail de rue, travail social dans les écoles, travail de jeunesse extrascolaire, travail culturel… , les pompiers volontaires Trebbin, l’un des derniers acteurs à proposer des programmes pour les enfants et les jeunes dans les zones rurales et dans le Brandebourg en particulier, le Youthrope Festival clab Stahnsdorf, un projet organisé depuis plusieurs années consécutives qui réunit les jeunes autour de leurs (sous)cultures et est une action basée sur la participation réelle des jeunes, le projet de supporters de Cottbus, un projet de rencontres internationales et de travail éducatif extrascolaire dans le milieu des supporters de football et enfin le FEZ-Berlin : aventure – apprentissage – fun, une île verte pour les enfants et les familles qui propose une variété d’activités culturelles et d’espaces ouverts pour l’aventure, l’apprentissage par l’expérience et l’amusement. Son contenu met l’accent sur les techniques culturelles numériques et analogiques ainsi que sur le développement durable et la diversité.

Cette journée riche en échanges et découvertes s’est terminée par un tournoi de football de rue amical. Le tournoi a été préparé et animé par les collègues du Kreissportjugend Dahme-Spreewald, qui en ont profité pour nous présenter leur travail de jeunesse. La coupe de la diversité a été remise à la meilleure équipe !

Le samedi matin, nous avons proposé des ateliers thématiques correspondant aux enjeux sociétaux actuels : la question du développement durable chez les jeunes, la coopération avec des partenaires non conventionnels, la participation des jeunes : défi et outil, l’éducation civique comme moyen de prévenir la radicalisation et le populisme de droite et misanthropie – développements actuels dans le Brandebourg. Etant donné qu’il n’était possible de participer qu’à seulement un atelier, nous avons clos la matinée par un débat mouvant, ce qui nous a permis d’entendre ce qui s’était dit dans les autres ateliers.

L’après-midi du samedi 9 novembre, marquant les 30 ans de la chute du mur de Berlin, a été dédié a des rallyes thématiques dans Berlin : installations, spectacles, concerts, expositions, débats critiques, rassemblement commémoratif… il y en avait pour tous les goûts et de quoi satisfaire la soif d’histoire contemporaine de nos participant·e·s. La journée s’est terminée par une soirée à l’OFAJ de Berlin et un karaoké endiablé, qui s’est même poursuivi à Blossin pour certain·e·s jusqu’au petit matin !

La dernière journée du programme a été le moment de la célèbre « bourse aux projets », un temps incontournable pour présenter ses idées de projets et lier des nouveaux partenariats. Les participant·e·s ont également eu la possibilité d’être conseillés individuellement ou en petits groupes sur les modalités de financement de l’OFAJ, et un groupe d’interessé·e·s s’est lancé dans la planification de la rencontre de 2020, qui aura lieu du 12 au 15 novembre en Ile-de-France.

Le séminaire s’est terminé par une évaluation et des mots d’au revoir chaleureux. Les participant·e·s apprécient cette rencontre annuelle qui leur permet de prendre du recul par rapport à leur activité et les recharge en énergie, perspectives et motivation pour poursuivre leurs engagements pour la jeunesse. A l’année prochaine !

X
X